การเล่นการพนัน_สล็อต ฟรี เครดิต ไม่ ต้อง ฝาก ล่าสุด_ตารางบอลพรุ่งนี้ _คาสิโนฟรีไม่มีเงินฝาก _คาสิโนไลฟ์

Le gouvernement du Manitoba nomme les membres des conseils d’administration d’un grand nombre d’organismes, de conseils et de commissions.  Il s’agit d’entités établies par le gouvernement pour accomplir toute une gamme de fonctions et de services, notamment : conseils, autorités, organismes consultatifs, organismes de financement, organisations professionnelles et tribunaux quasi-judiciaires.

Qui peut présenter sa candidature ou être mis en candidature?

Le gouvernement du Manitoba invite tous les Manitobains et Manitobaines à songer à la possibilité de soumettre leur propre candidature ou celle de quelqu’un d’autre en vue d’une nomination à un organisme, un conseil ou une commission.  Ce site Web vous offre des liens aux nombreux organismes, conseils et commissions de chaque ministère.  Vous y trouverez une description détaillée du mandat de l’organisme, des compétences exigées des membres ainsi que de l’information sur la composition des conseils, le temps demandé pour remplir les fonctions du poste, le lieu des réunions et le taux de rémunération, le cas échéant.  Toute question ayant trait à un organisme, à un conseil ou à une commission en particulier devrait être adressée au bureau du ministre qui en est responsable.  Les coordonnées de chaque bureau sont affichées sur le site Web. 

Comment présenter sa candidature ou celle d’une autre personne?

Les Manitobains et Manitobaines qui désirent être pris en considération en vue d’une nomination sont priés de soumettre au Bureau des organismes, des conseils et des commissions une copie de leur curriculum vitæ, accompagnée du formulaire de candidature ou de mise en candidature, disponible sur ce site Web.  Les questions sur le formulaire vous donnent l’occasion d’indiquer vos compétences et intérêts principaux.  Vous pouvez aussi indiquer vos disponibilités ainsi que les organismes, les conseils et les commissions qui vous intéressent.  Il faut, idéalement, soumettre les deux documents susmentionnés; le formulaire peut cependant remplacer un curriculum vitæ.

Le gouvernement désire des organismes, des conseils et des commissions qui représentent la population qu’ils servent.  Les groupes visés par l’équité en matière d’emploi de la Commission de la fonction publique sont reconnus dans les processus des organismes, des conseils et des commissions, et nous encourageons tous les membres de ces groupes à remplir la déclaration volontaire sur le formulaire de candidature ou de mise en candidature.

Il est possible à tout moment de présenter votre propre candidature, de présenter une demande par l’intermédiaire d’un tiers, ou de soumettre une proposition de candidature.  Dans ce dernier cas, veillez à ce que la personne en question consente à sa mise en candidature.

Que se passe-t-il après la présentation de ma candidature ou de ma mise en candidature d’une autre personne?

Nous accuserons réception de votre candidature ou de votre mise en candidature.  Toutefois, nous ne communiquerons avec vous qu’en cas de recommandation à un poste.  Nous garderons votre candidature ou votre mise en candidature dans nos dossiers pendant deux ans.  Après deux ans, il faudrait soumettre une nouvelle candidature ou mise en candidature afin de garder le dossier ouvert.

Les renseignements fournis demeureront dans notre base de données afin que nous puissions les consulter si un poste approprié devient vacant.  Le processus de nomination est continu et quand un poste devient vacant, il faut prendre en considération certains facteurs démographiques, besoins régionaux, qualités, compétences et expérience.

Tous les curriculums vitae et les formulaires de candidature ou de mise en candidature soumis au Bureau des organismes, des conseils et des commissions seront traités avec un souci particulier pour la confidentialité. Cependant, le processus de nomination exige que ces renseignements soient partagés avec des employés du gouvernement ainsi que des membres du Conseil. Toutes les parties au processus doivent protéger le caractère confidentiel de ces renseignements. 

Quel est le processus suivi pour les nominations?

Le processus de nomination est continu et on prend en considération les qualités particulières, les compétences, l’expérience, les données démographiques et les besoins régionaux pour combler chaque poste vacant.

Le processus suivant est employé lorsqu’il est nécessaire de pouvoir un poste au sein d’un organisme, d’un conseil ou d’une commission à l’échéance d’un mandat ou pour toute autre cause de vacance. Le ministre propose des nominations ou des renouvellements de mandats à un comité composé de ministres et de députés. Ce comité examine la proposition du ministre et lui recommande soit de présenter les candidats au Cabinet en vue d’une approbation de principe, soit d’envisager d’autres candidats. Si le comité approuve la proposition du ministre, celle-ci est présentée au Cabinet en vue d’une approbation de principe. Le bureau du ministre communique alors avec les candidats retenus et leur demande s’ils veulent bien accepter la nomination ou le renouvellement de leur mandat. Si la réponse est affirmative, la nomination ou le renouvellement du mandat est renvoyé au Cabinet sous la forme d’un décret. Une fois que le décret est adopté et signé par le lieutenant-gouverneur, le candidat est légalement reconnu comme membre de l’organisme, du conseil ou de la commission en question. Ensuite, le ministre envoie une lettre au nouveau membre ou au membre renommé pour l’aviser de sa nomination ou du renouvellement de son mandat. Dans certaines situations, la nomination des membres d’un organisme, d’un conseil ou d’une commission se fait au moyen d’une lettre ministérielle au lieu d’un décret. Ces nominations suivent un processus similaire, mais elles sont présentées une seule fois au Cabinet en vue d’une approbation de principe. Le Cabinet prend toutes les décisions relatives aux nominations et au renouvellement des mandats.

Le processus peut durer un maximum de six mois à partir du moment où le ministre est informé du poste vacant jusqu’à ce que la nouvelle nomination soit terminée.

Si un candidat retenu refuse une nomination, sa candidature ou nomination peut rester active afin d’être prise en considération en vue de nominations futures.

Toutes les nominations à un organisme, un conseil ou une commission sont des renseignements d’ordre public et le nom des personnes nommées ainsi que leur ville ou village de résidence sont affichés sur le site Web du gouvernement.

Formation

Toutes les personnes nommées à un organisme, à un conseil ou à une commission doivent participer à une séance d’orientation d’une demi-journée ou en soirée portant sur leur rôle et leurs responsabilités en tant que membre d’un conseil d’administration du secteur public. Ces séances sont offertes par le Conseil des corporations de la Couronne. (Le calendrier complet est affiché sur son site Web.) Le Conseil offre d’autres séances portant sur des sujets tels que la gouvernance des conseils d’administration, la gestion financière, les stratégies, la performance et l’évaluation et la gestion des risques. Celles-ci sont offertes de façon continue à tous les membres des conseils d’administration.

Chaque organisme, conseil ou commission doit aussi fournir aux nouveaux membres une séance d’orientation axée tout particulièrement sur le fonctionnement qui lui est propre.

En plus des séances d’orientation susmentionnées, les nouveaux membres des tribunaux quasi-judiciaires sont tenus de participer à une séance d’une journée sur le rôle et les responsabilités des tribunaux administratifs et de leurs membres, sur les éléments essentiels du processus d’audience et les délibérations consécutives à une audience, ainsi que sur le processus décisionnel.